pairesse


pairesse

pairesse [ pɛrɛs ] n. f.
• 1698; angl. peeress
Anciennt Femme d'un pair de France.
En Grande-Bretagne, Celle qui possède une pairie. Épouse d'un membre de la Chambre des pairs.

pairesse nom féminin (féminin de pair 3) En Grande-Bretagne, femme possédant personnellement un titre de pairie. Femme d'un pair.

⇒PAIRESSE, subst. fém.
[Correspond à pair1 B]
A. HIST. INSTIT. Épouse d'un pair de France. Ils allèrent chez madame du Colombier et y trouvèrent le pair et la pairesse enragés de n'être pas dans l'intimité de la reine (A. FRANCE, Chemise, 1909, p.250).
B. —[En Grande-Bretagne]
1. Épouse d'un membre de la Chambre des Lords. (Dict. XIXe et XXes.).
2. Femme possédant un titre de pair. Au dernier couronnement, comme il se tenait son bâton à la main, regardant avec admiration le banc des pairesses et s'extasiant sur la beauté de quelques-unes d'entre elles (...), il fut particulièrement frappé des attraits d'une dame qu'il ne reconnut pas d'abord (MUSSET ds R. des Deux Mondes, 1833, p.490). Quand la reine souhaita reconnaître ses services, il demanda que Mary-Ann devint pairesse, lui-même demeurant Mr Disraëli. La reine ayant gracieusement approuvé ce projet, il choisit pour sa femme le nom de Beaconsfield (MAUROIS, Disraëli, 1927, p.244).
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist.1. En Angleterre a) 1698 «femme d'un pair» (H. MISSON DE VALBOURG, Mémoires et Observations faites par un voyageur en Angleterre, p.89); b) 1708 «femme possédant personnellement un titre de pairie» (MIEGE, Etat de la Gr.-Bretagne, II, 443 ds BONN.); 2. 1832 (RAYMOND: Pairesse. Femme d'un pair). Empr. à l'angl. peeress «femme d'un pair; titulaire d'un titre de pairie» (1689 ds NED), dér. de peer, v.pair1, suff. -ess, corresp. au fr. -esse, d'apr. le fr. pair1. Fréq. abs. littér.: 11. Bbg. BOULAN 1934, p.115.

pairesse [pɛʀɛs] n. f.
ÉTYM. 1698; angl. peeress, de peer « pair », de l'anc. franç. per → 1. Pair.
1 Hist. Femme d'un pair de France.
2 (1835; en Grande-Bretagne). Celle qui possède une pairie femelle.Épouse d'un membre de la Chambre des pairs.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PAIRESSE — s. f. Il se dit Des femmes qui, en Angleterre, possèdent une pairie femelle. On donne aussi ce titre aux femmes de pair …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PAIRESSE — n. f. Il se dit des Femmes qui, en Angleterre, possèdent une pairie femelle. On donne aussi ce titre à la Femme d’un membre de la Chambre des pairs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • pairesse — (pê rè s ) s. f. Femme qui, en Angleterre, possède une pairie femelle.    Femme d un pair. ÉTYMOLOGIE    Pair …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Sue Ryder — Pour les articles homonymes, voir Ryder. Sue Ryder (Leeds, 3 juillet 1923 Bury St Edmunds, 2 novembre 2000) travailla pendant la Seconde Guerre mondiale pour le service secret britannique Special Operations Executive et… …   Wikipédia en Français

  • pair — 1. pair [ pɛr ] n. m. • peer adj. « égal, semblable » v. 980; lat. par 1 ♦ Vx Ce qui est égal, pareil. ⇒ pareil. C est un homme sans pair. Mod. Hors de pair, hors pair : sans égal. ⇒ supérieur. Réussite hors (de) pair. C est un cuisinier hors… …   Encyclopédie Universelle

  • Anne Scott — (11 février 1651 – 6 février 1732), 1re duchesse de Buccleuch, fut une riche pairesse écossaise. Anne est la fille de Francis Scott, deuxième comte de Buccleuch. En 1661, elle succède à sa sœur comme comtesse de Buccleuch. Le 20 avril 1663, elle… …   Wikipédia en Français

  • Anne Scott, première duchesse de Buccleuch — Anne Scott Anne Scott (11 février 1651 – 6 février 1732), 1re duchesse de Buccleuch, fut une riche pairesse écossaise. Anne est la fille de Francis Scott, deuxième comte de Buccleuch. En 1661, elle succède à sa sœur comme comtesse de Buccleuch.… …   Wikipédia en Français

  • Mary Scott — (31 août 1647 – 11 mars 1661), 3e comtesse de Buccleuch et comtesse de Tarras, fut une jeune pairesse écossaise. Elle était la fille de Francis Scott, deuxième comte de Buccleuch. Mary succède à son père à l âge de quatre ans, quand il meurt en… …   Wikipédia en Français

  • Mary Scott, troisième comtesse de Buccleuch — Mary Scott Mary Scott (31 août 1647 – 11 mars 1661), 3e comtesse de Buccleuch et comtesse de Tarras, fut une jeune pairesse écossaise. Elle était la fille de Francis Scott, deuxième comte de Buccleuch. Mary succède à son père à l âge de quatre… …   Wikipédia en Français

  • Maximilien d'Egmont — (1509 Bruxelles, 24 décembre 1548), comte de Buren et de Leerdam (nl), seigneur d IJsselstein et Sint Maartensdijk, chevalier de la Toison d’Or, Stathouder de Frise, général impérial, était le fils de Florent d Egmont et de Marguerite de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.